La sécurité routière attire les objets connectés et le Big Data

Si la Sécurité Routière fête ses 45 ans cette année, la baisse de la mortalité sur les routes est plus que jamais une préoccupation pour les citoyens et élus.

Sur ces 10 dernières années, la situation s’améliore puisque l’on observe une baisse régulière, passant de 4942 décès en 2006 à 3 469 en 2016. Ils s’expliquent en partie par une évolution positive des comportements et un travail accru du Ministère de l’Intérieur, mais également grâce au travail des constructeurs automobiles. Assistance au freinage d’urgence, ESP, protection anti-sortie de route… Tous les fabricants veulent proposer des véhicules plus sûrs, plus autonomes et capables de prendre le relai face aux multiples distractions du conducteur.

Cette préoccupation est aujourd’hui plus forte chez les startups.  Elles ont donc décidé de proposer une offre qui leur correspond au mieux : celle de combiner le Big Data aux objets connectés pour améliorer la sécurité de tous.

Les objets connectés et le Big Data pour sécuriser les comportements

Si la sécurité routière se divise en deux axes — le conducteur et son environnement —trois startups ont choisi de concevoir des objets réagissant au comportement du conducteur.

Les pilotes de deux-roues se tourneront vers l’application Liberty Rider et l’extension Cosmo Connected. Liberty Rider représente la toute première application de détection de chutes qui contacte automatiquement les secours. Grâce à l’accéléromètre intégré au smartphone, l’application suit les mouvements du chauffeur et peut l’informer des dangers potentiels de sa conduite. Si la chute n’a pas pu être évitée, l’application peut même déclencher un appel pour contacter les secours les plus proches, ainsi diminuer le délai d’intervention, et donc, d’aggraver  l’état du blessé.

Cosmo Connected, présentée au CES 2017, se présente sous la forme d’un boîtier à placer sur son casque. Son détecteur de ralentissement lui permet de s’allumer au même moment que le feu de stop du véhicule afin d’améliorer la visibilité du conducteur. Son application connectée peut, elle aussi, prévenir les secours en cas d’accident. Grâce à un gyroscope présent dans le boîtier, le système est en mesure de détecter une chute, de parler à son propriétaire et s’il n’obtient pas de réponse, de contacter les urgences. Grâce à sa localisation GPS et à ses informations vitales (personnes à contacter, groupe sanguin ou allergies), le boîtier peut fournir toutes les données utiles aux médecins.

Pour les conducteurs de quatre roues, l’application Ellis Car leur permet de contrôler leur conduite grâce à son détecteur de comportement. L’application recueille et traite l’intégralité des données de conduite afin de livrer une analyse très fine du comportement du conducteur. La Data se retrouve au service de la sécurité.

Le Big Data et l’IoT pour surveiller son environnement et son véhicule

L’application Liberty Rider n’est pas utile qu’en cas d’accident, puisqu’elle récolte les données de ses utilisateurs afin d’établir les profils à risque et surtout, les routes les plus dangereuses. Grâce au Big Data, l’application permet aux motards de faire un choix plus éclairé sur leur comportement ou leur trajet.

De leur côté, le boîtier connecté Akolyt et son application se concentrent sur le véhicule. Entretien, usure, diagnostic, position, tout est passé en revue. Grâce au diagnostic, l’application prévient le conducteur si son véhicule présente un défaut. Sa présentation ludique facilite la compréhension et la détection d’un problème sur le véhicule. Concernant la maintenance, l’application se charge de notifier le propriétaire pour que celui-ci s’en occupe régulièrement. Les conseils en temps réel apportent des informations supplémentaires au conducteur concernant le dosage de l’accélérateur, l’anticipation et le passage de rapport.

Les objets connectés et le Big Data incarnent aujourd’hui la solution idéale pour améliorer les comportements, les véhicules et les trajets. Cependant, ils sont aussi très utiles pour l’environnement : si aujourd’hui Ellis Car et Akolyt aident le conducteur à améliorer sa conduite et donc à dépenser moins de carburant, de nombreuses applications se penchent sur l’empreinte carbone à l’image de Worldbeing. Les nouveaux objets connectés de conduite se développeront donc autant sur le volet de la sécurité que sur celui de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *