Transformation Digitale

Trois étapes pour augmenter le rythme d’innovation de votre entreprise dans un avenir numérique

22 mai 2017

Trois étapes pour augmenter le rythme d’innovation de votre entreprise dans un avenir numérique

Les technologies de rupture, les startups florissantes, le Big Data, la robotique et l’IoT – c’est le défi de toutes les industries et entreprises. Plutôt que de craindre le changement, il est important de l’adopter. Car il est temps d’accélérer le rythme de l’innovation. 

La modification des méthodes de travail au profit d’une méthode plus agile pourrait être la solution.

Apprendre de l’industrie informatique

La révolution numérique ne concerne pas seulement les ordinateurs et les données. Elle impacte aussi tous les secteurs, les méthodes de travail, l’engagement des consommateurs et les processus opérationnels. De plus, elle a gommé les divisions au sein des entreprises et a engendré une concurrence plus sévère. Afin de survivre en tant qu’entreprise dans un avenir numérique, il est impératif d’accroître le rythme de l’innovation et de développer des services plus axés sur la clientèle. Si elle est bien appliquée, la méthode du développement agile – déjà utilisée dans l’industrie informatique – pourrait être la solution.

La méthodologie agile implique une façon de travailler itérative. Si un nouveau service / produit est développé, il doit être mis sur le marché en utilisant une répétition de petites livraisons. Pour assurer la bonne qualité et la viabilité du nouveau service / produit, des tests d’utilisateurs continus et complets sont nécessaires. La rétroaction de ces tests fournira la base de l’apprentissage et du changement. Si un nouveau service ne répond ni aux attentes ni aux besoins des utilisateurs, il doit être révisé, voire résilié. C’est une base pour toutes les modifications anticipées et pour la personnalisation, ce qui permettra de réussir face à de nouveaux défis concurrentiels. Car prendre la bonne décision trop tard est trop coûteux.

Envisager le service et le développement de produits avec la méthode agile bloque moins de capital. Cela donne aussi à l’entreprise la possibilité de lancer des produits et des services plus tôt par rapport aux méthodes traditionnelles. Cela améliore d’autant plus les revenus et les flux de trésorerie.

Il s’agit essentiellement d’adopter une nouvelle façon de travailler, tout en étant prêt à la modifier et à l’adapter en fonction du feedback, de la transition de l’environnement et des changements dans le secteur.

À quoi ressemble une entreprise agile ?

Pour réussir la méthode agile, nous proposons trois étapes clés :

  1. Faites passer les besoins du client en premier. Cela devrait servir de base pour tout développement de service et de produit.
  2. Écoutez et intégrez le feedback des clients, en établissant des boucles de rétroaction dans votre organisation jusqu’à la haute direction et le conseil d’administration. Si cela est géré correctement, vous obtiendrez un aperçu essentiel de la vision de la direction et des processus stratégiques, et l’opportunité de les aligner sur le développement de service et le marché de manière rapide et rentable.
  3. Priorisez et coordonnez la gestion et le développement commercial de tous les projets et activités en cours dans l’ensemble de l’entreprise, afin d’éviter des solutions et des services non avantageux, ou en conflit les uns avec les autres. Cela garantira une utilisation optimale des ressources et que tout se concentre sur les objectifs commerciaux globaux.

Les pratiques de travail agiles sont la responsabilité de tous

Pour adopter l’innovation tout en réduisant risques et incertitude, des méthodes de travail et de développement plus dynamiques – telles que la méthodologie agile – devraient être adoptées dans la salle de réunion par l’équipe managériale et par le reste de l’entreprise.

Cette nouvelle façon de travailler doit imprégner toute l’entreprise. Pour créer les meilleurs produits / services pour le client, établissez un haut niveau de collaboration dans l’ensemble de l’organisation. Une gestion efficace, une réduction des risques ainsi que des dépenses seront réalisées grâce à la communication, la coordination, la hiérarchisation, et la répartition des pouvoirs et des mandats de décision.

Adoptez une culture où il est acceptable de se tromper en célébrant les initiatives qui échouent tôt. C’est grâce aux erreurs que vous poserez les bases pour trouver la meilleure solution. Un échec lié à un besoin d’utilisateur mal défini ou à un long délai de mise sur le marché est très coûteux. Il est logique de s’ajuster et de s’adapter à court terme, afin de réussir à long terme.

A l’ère de la numérisation, c’est « la survie du plus agile » qui prime.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *