Transformation Digitale

Comment prendre le virage de la transformation industrielle ?

24 octobre 2018

Comment prendre le virage de la transformation industrielle ?

Nouveaux usages du côté client, nouvelles pratiques sur le marché et nouvelles technologies, les anciens modèles se transforment peu à peu. L’industrie 4.0 n’échappe pas à cette révolution. La clé n’est plus de penser en termes de technologies, mais en termes d’usages et tirer parti des nouveaux outils. Comment les acteurs historiques de l’industrie peuvent-ils stimuler leur évolution tout en maintenant leur niveau de qualité de production ? 


Il est crucial pour les entreprises historiques de trouver des solutions dans un contexte où elles font face à de nouveaux acteurs agiles et intrinsèquement digitaux. Deux solutions sont à combiner : tout d’abord déployer ses forces. En clair : exploiter ses ressources actuelles. Dans un même temps explorer pour créer de nouvelles possibilités avec la technologie. Le pari gagnant des acteurs industriels s’incarne dans une organisation technologique favorable à la création et un apprentissage pour penser différemment.

Le fossé n’est pas uniquement technologique

Drones livreur et voitures sans chauffeur ne sont plus des objets de science-fiction. Derrière ces innovations, des jeunes pousses capable de repenser la chaîne de bout en bout pour disrupter les modèles et challenger leurs grandes sœurs. Leur modèle ? Réinjecter des technologies existantes dans des processus entièrement repensés. Quel que soit le secteur, les modèles mutent. Plus aucune industrie ne peut affirmer qu’elle ne connaîtra pas de changement.

Si de tels modèles voient régulièrement le jour, pourquoi ne sont-ils pas nés des grands industriels ? Ils sont pourtant, avec leur expertise, à la meilleure place pour engendrer de tels changements. Malgré la lourdeur des infrastructures, une organisation moins flexible et un legacy IT important, les grands groupes peuvent être porteur de disruption et d’innovation. Pour ce faire, ils doivent réutiliser les même armes que leurs nouveaux concurrents.

Réorienter sa conception du changement

Il ne suffit pas d’une touche d’IoT ou de machine learning pour espérer un bouleversement du secteur. Si une entreprise veut vraiment réinventer son modèle, il faudra trouver des solutions pour repenser ses modèles grâce à la technologie. Un superbe outil n’a d’intérêt que si on lui trouve des adaptations disruptives.

Plus que la technologie, c’est l’usage qui est déterminant afin d’explorer de nouvelles possibilités. Ainsi, essayer de mettre le doigt sur l’erreur récurrente que provoque une machine ou aider les équipes à mieux communiquer entre elles est plus important que la proposition technologique seule. Seulement après cette analyse, lorsque les collaborateurs et les moyens sont en adéquation, la recherche de solution technologique peut commencer.

Utiliser les technologies existantes pour anticiper les performances de demain

Grâce aux nouvelles technologies comme l’Intelligence Artificielle ou le Big Data, les entreprises industrielles sont en mesure non seulement de réagir, mais également d’anticiper les problèmes et les résoudre. Avec la collecte de données et son traitement, il est désormais possible de suivre les pièces auprès du fournisseur à chaque étape et ainsi, de mieux maîtriser un délai de livraison imprévu suite à une défaillance de sa part. Les retards sont donc anticipés.

L’idée est de pouvoir apporter en temps réel une réponse, aussi bien au niveau de l’entreprise, qu’au niveau individuel : par exemple indiquer à un opérateur si sa manipulation n’est pas optimale à travers l’utilisation d’une perceuse connectée.

L’anticipation se retrouve également derrière la logique du Digital Twin. Ce « double technologique » de l’usine permet de simuler des modifications et en juger l’impact immédiatement sans effectuer de modifications sur le modèle réel. Les applications autour de la donnée sont infinies et leur valeur ajoutée est immense.

Se positionner en tant que leader

Les métiers sont voués à évoluer. L’industrie doit démontrer sa capacité à se déployer sur des domaines très différents. Les technologies et les nouvelles approches managériales doivent converger et peser dans la stratégie d’entreprise. Le meilleur moyen d’y parvenir réside dans la collaboration, l’acquisition de compétences et l’ouverture à l’écosystème. Collaboration avec des start up, des partenaires conseils, de grandes écoles et universités, et des centres de recherche. Cet encouragement de l’intelligence collective, tout en replaçant l’individu au centre, permettra de donner naissance aux solutions digitales essentielles pour la structure. 

L’enjeu pour les acteurs historiques est triple : rattraper leur retard, améliorer l’existant et anticiper l’avenir. La seule politique de la réaction n’est plus viable dans un contexte où le simple immobilisme se transforme en retard. Les deux clefs pour une transformation digitale réussie : exploiter pour renforcer la performance de l’entreprise à l’instant et explorer afin de répondre au besoin de demain. Allier ces deux démarches devient indispensable.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *