Innovation

CrossFit et Gestion du Système d’Information

21 juillet 2015

author:

CrossFit et Gestion du Système d’Information

Il y a six mois, quand un de mes enfants m’a dit que je « ferai un bon trampoline », j’ai pris conscience qu’il était grand temps que je m’inscrive dans une salle de sport. Des amis m’avaient vanté les mérites du CrossFit pour retrouver la forme rapidement. Le CrossFit a la réputation d’être un peu « sectaire », avec des pratiquants qui s’encouragent avec enthousiasme, se donnent des tapes dans le dos et portent des vêtements aux couleurs criardes. J’avais donc une certaine appréhension.

Deux jours plus tard, j’avais mal. Je ne pouvais même pas mettre mes chaussettes. Me brosser les dents me faisait mal ! J’avais des sigles plein la tête, WOD, AMRAP ou ENOM et des expressions étranges. Je ne comprenais pas grand chose et j’étais physiquement amoindri. Toujours est il, j’ai eu un vrai déclic.

Je me suis donné une semaine pour récupérer. Ensuite, j’ai serré les dents et je suis retourné dans la mêlée. Je savais que les résultats ne se verraient pas tout de suite, mais avec de la persévérance, j’étais sûr d’atteindre mes objectifs.

Les semaines puis les mois ont passé. Je continue de m’entraîner, et me sens plus en forme, plus rapide (et avec un ventre moins rebondi). Ça fait toujours mal, mais je repousse mes limites. Ma volonté de réussir l’emporte sur l’idée d’être vu comme un trampoline aux yeux de mes enfants.

Pour moi, c’est parfois la même chose en Gestion du Système d’Information.

Avancer dans l’adversité

La Gestion du Système d’Information peut se révéler toute aussi intense. Il s’agit d’une compétition avec soi-même. Si la douleur est bien réelle, les obstacles sont plus souvent psychologiques que physiques. L’esprit de franche camaraderie est essentiel pour que chacun donne le meilleur de lui-même. Les encouragements et les exhortations doivent être fréquents et sonores ; c’est ce qui contribue à maintenir un bon niveau d’engagement et d’énergie, même lorsque la situation devient vraiment difficile.

Il en est de même dans une équipe qui fonctionne dans un environnement soumis à une pression importante. L’esprit d’équipe est essentiel pour conserver un bon rythme de travail. Soutenez vos collègues, que ce soit avec une tape dans le dos, ou une blague bien sentie. Cela peut faire la différence entre une équipe qui s’adapte à toutes les situations et une équipe qui s’effondre. Apprenez à vous connaître les uns les autres, faites-vous mutuellement confiance et prenez plaisir à travailler ensemble.

Maîtriser le jargon

« Mais qu’est-ce que veut dire AMRAP ?! Tu as jerk quoi ?! » Telles sont les rêveries d’un affilié débutant, les acronymes et autres phraséologies bizarres rendent le CrossFit impénétrable en apparence.

La Gestion de Service Informatique (IT Service Management ou ITSM) peut être tout aussi énigmatique pour les profanes. Le vocabulaire de la Gestion du Système d’Information est riche en acronymes, abréviations et possède une terminologie complexe qui ne parlera pas au développeur moyen, et encore moins au responsable financier (surtout lorsque vous essayez de lui expliquer pourquoi vous avez besoin 10K € pour ce réseau de stockage SAN).

Je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose. Parfois, cela aide au sentiment d’appartenance à un club privé qui partage les mêmes objectifs et intérêts. Se parler dans un langage commun nous permet de communiquer d’une manière cohérente et professionnelle.

Le « scaling » permet de travailler en continu

À la base, le scaling consiste à utiliser des outils ou des techniques alternatives pour rendre l’exercice de CrossFit plus facile. Cette méthode est particulièrement utile lorsque vous débutez. Beaucoup d’exercices (par exemple comme les tractions) ne sont pas à la portée de la plupart des mortels, donc toute technique rendant l’exercice plus facile est une véritable aubaine. Ce n’est pas pour autant de la triche ; cette méthode vous permet simplement de progresser à votre propre rythme et, surtout, de maintenir ce rythme.

En CrossFit, alléger les poids est un péché. Arrêter au milieu d’une séance d’entraînement l’est aussi.

C’est également vérifiable lorsqu’il s’agit de Gestion du Système d’Information où la capacité à fournir un effort constant est la clé de la réussite. Surchargez une fonction vitale et vous pourriez réduire vos efforts à néant.

Vous devez donc utiliser des méthodes de « scaling » dans votre travail. L’utilisation d’outils d’automatisation des processus peut s’avérer extrêmement utile et vous soulager de beaucoup de tâches fastidieuses. Si un processus vous ralentit, rendez-le plus efficace. Vous ne devez pas utiliser pour autant trop de stratégies de « lean-ITSM ». La clé est ici de maintenir le rythme de travail en éliminant des contraintes.

Encore une fois, mais plus vite

En CrossFit, le but est de devenir plus fort, plus rapide et d’aller toujours plus loin. Les athlètes qui arrivent à faire un exercice analysent leurs performances et cherchent ensuite à s’améliorer la fois suivante. Le CrossFit vous encourage à vous dépasser sans relâche, à aller plus loin et à découvrir des capacités que vous ne soupçonniez pas.

Vous devez envisager la Gestion de Services Informatiques de la même façon. Nous sommes souvent critiqués, on nous dit trop bureaucratiques, lourds, coûteux voire inefficaces. Ces critiques ne sont pas sans fondement et, comme la constante augmentation de mon tour de taille avant de commencer le CrossFit, elles sont souvent le résultat d’une certaine apathie et d’une réticence à se remettre en question pour trouver la source du problème.

Vous devez mettre en place un processus d’amélioration continu en commençant par identifier les problèmes. Une fois que vous les avez identifiés, vous devez analyser votre système pour déterminer ce qui peut être ajouté, supprimé, affiné ou amélioré pour accélérer votre rythme de travail. Puis recommencez. L’équipe doit toujours se lancer des défis, aller plus vite et améliorer ses performances, mais cela ne doit pas se faire au détriment de l’ensemble de la machine. La résistance d’une chaîne correspond à celle du plus faible de ses maillons. Concentrez-vous sur les éléments les moins efficaces avant tout et assurez-vous que lorsque vous vous débarrassez de la graisse, vous ne perdez pas une partie de vos muscles pas la même occasion.

« Avoir des bras comme Arnold ne vous aidera pas à courir plus vite ! »

Communiquez autour de ce que vous faites

« Il n’y a qu’une seule règle dans le CrossFit, vous ne devez jamais, jamais, arrêter de parler de CrossFit ! »

Si certains peuvent paraître un peu obsédés, cela à tendance a exaspérer les personnes qui ne font pas de CrossFit.

Dans ma carrière, j’ai rencontré de nombreux évangélistes ITIL*, tous dévoués à la cause, qui ne veulent pas accepter qu’il existe d’autres méthodes de travail. Mais les pratiques ITIL et la ITSM sont de véritables passions. La première fois que j’ai connu les pratiques de l’ITIL, ça à été une révélation pour moi. J’y ai trouvé une approche qui a permis aux entreprises informatiques de briller, de gagner en valeur ajoutée et de démontrer activement, avec des indicateurs significatifs, comment et pourquoi elles font un bon travail et comment elles font la différence.

C’est un accomplissement, et comme pour la pratique du CrossFit, je pense qu’il est essentiel d’en parler.

Ben has a desire to help organisation deliver exceptional customer facing services, and to use cutting edge technologies and working practices to increase customer value and drive enhanced operational efficiency. Ben is a strong advocate of the use of artificial intelligence, automation and big data related technologies to enable a ‘customer first’ approach to the digital transformation of service provider organisations.
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *