Quand les grandes entreprises se mettent en « mode startup »

Suffirait-il de s’inspirer des startups pour apprendre à innover et se transformer
efficacement ? Si séduisante que soit la figure fantasmée de la jeune pousse à qui tout
réussit, la réalité se révèle évidemment plus complexe, mais le meilleur moyen
d’évoluer est encore d’aller à leur contact.Il ne se passe pas une semaine sans qu’un grand groupe ne lance un hackathon, un
incubateur ou un appel à projets. À chaque fois, l’objectif affiché est le même : amener
l’entreprise au contact de jeunes pousses, comme si une partie de l’innovation qu’elle
porte pouvait se transmettre par capillarité.

La tentation est naturelle : confrontée à un environnement de plus en plus changeant,
soucieuse de concrétiser les opportunités liées au numérique, l’entreprise traditionnelle a
bien compris que s’adapter n’était plus un luxe, mais une nécessité.

Un double enjeu de transformation

La problématique est double. D’un côté, il faut anticiper les ruptures. L’avènement de
l’économie du partage risque par exemple de remettre en cause le rapport à la propriété
dans de nombreux secteurs. De l’autre, il faut répondre aux aspirations d’une nouvelle
génération qui ne veut plus ni consommer ni travailler de la même façon que le faisaient
ses aînés.

Finalement, qu’est-ce qu’une startup ? Dans l’esprit commun, le terme désigne désormais
une entreprise jeune, audacieuse, souvent innovante, au potentiel de croissance
important, et dont les méthodes de fonctionnement combinent flexibilité et productivité.

Dans ce contexte où les entreprises aspirent à de nouvelles formes d’interactions avec
leurs collaborateurs comme avec leurs clients, il n’est donc pas surprenant que la startup
fasse figure de modèle. Au quotidien, il convient toutefois de se montrer plus
pragmatique : contrairement à la jeune pousse, l’entreprise établie ne part pas de zéro.

S’inspirer des startups va donc consister à trouver comment interroger son modèle
économique, rendre plus agile son organisation et renforcer son attractivité… tout en
composant avec son existant.

Evoluer au contact des startups

Pour apprendre, les grands groupes sont donc enclins à multiplier les contacts avec les
jeunes pousses. Depuis quelques années, on voit par exemple se multiplier les « learning
expeditions » en direction de la Silicon Valley : pendant une semaine, des cadres français
enchaînent rencontres avec des entrepreneurs et visites d’incubateurs pour s’imprégner du
fameux « esprit startup ».

Il ne suffit cependant pas de passer quelques jours en Californie ou de nommer un Chief
Digital Officer pour se transformer. Réussir un changement durable implique une réflexion
à long terme sur ce qui fait la culture de l’entreprise : son organisation ou ses processus de
décision mais aussi ses outils et ses infrastructures techniques. Pour y parvenir, il ne suffit
pas simplement d’observer : il faut collaborer, de préférence autour de projets concrets.

Les leviers ne manquent pas : partenariat, prise de participation, association avec un
incubateur ou création d’une structure en propre sont autant de moyens permettant
d’aller au contact direct de jeunes pousses dans une logique de collaboration bénéfique
aux deux parties. En parallèle, la démarche devrait être soutenue en interne, avec des
dispositifs visant à favoriser l’intrapreneuriat, le goût de l’expérimentation et la prise de
risques.

La transformation n’est pas une bascule brutale vers un « mode startup » fantasmé que
l’on parerait de toutes les vertus : c’est un processus d’acculturation que l’on doit mener
progressivement, en multipliant les actions, les passerelles et les points de contact.

The following two tabs change content below.

La Rédaction / The Editor

Marketing & Communication chez Sopra Steria
The editorial team offers you articles about Data Science, AI, IoT and many other digital topics, all made by Sopra Steria, European leader in digital transformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *