Cybersécurité

La fin des mots de passe : HSBC se lance dans l’identification par empreinte vocale et digitale

21 avril 2016

author:

La fin des mots de passe : HSBC se lance dans l’identification par empreinte vocale et digitale

Droits réservés – The Telegraph / Worldcrunch – 19 février – Par Tim Wallace

L’identification biométrique est en passe de remplacer les mots de passe chez HSBC et sa filiale First Direct, qui s’apprêtent à déployer de nouveaux systèmes d’empreintes digitales et de reconnaissance vocale.

Près de 15 millions de clients seront bientôt en mesure d’utiliser un mode d’identification que la banque britannique juge plus rapide, plus facile et plus sûr que n’importe quel mot de passe.

HSBC fait entièrement confiance à ce nouveau système de sécurité biométrique, supérieur aux mots de passe habituels qui peuvent s’oublier et sont à la merci des cyber-criminels, pour peu que l’on utilise le même mot de passe sur différentes plate-formes virtuelles.

Pour Joe Gordon, chargé des relations-clients pour HSBC, « C’est l’occasion de se débarrasser de ces mots de passe, qui avaient déjà mauvaise réputation, et de les remplacer par quelque chose de plus sûr – sans avoir besoin de se rappeler où l’on habitait quand on avait cinq ans, ou de la mesure exacte de son tour de cuisse ».

Les clients qui choisiront ce service devront fournir une empreinte vocale à la banque, qui analysera la vitesse d’élocution ainsi que la cadence et la prononciation de chacun ; au total, une centaine de « marqueurs » permettront, selon la banque, d’identifier chaque client comme un individu unique.

Les clients seront dès lors en mesure d’accéder à leur compte en prononçant une phrase type, comme « mon mot de passe, c’est ma voix » ou en lisant leur numéro de compte et leur date de naissance à haute voix, plutôt qu’en renseignant un mot de passe.

Et Joe Gordon assure que le système fonctionne même lorsque les clients ont un rhume, ou tout autre maladie qui pourrait affecter leur façon de parler : « Nous recensons plus de 100 éléments, donc pour la plupart des gens, un rhume n’affectera pas l’empreinte vocale, et les facteurs comportementaux tels que la vitesse d’élocution, l’accent et la prononciation restent les mêmes ».

Il ajoute : « En cas de défaut d’identification, ce qui est rare, le client sera mis en communication avec un conseiller pour procéder à une vérification de manière traditionnelle ».

La banque compte tester son système de reconnaissance vocale dans les semaines à venir, et espère une mise en service avant l’été.

Depuis quelques jours, HSBC propose en outre à ses clients d’accéder à leur compte sur leur iPhone par le biais d’une vérification d’empreintes digitales.

D’autres banques se dirigent également vers un remplacement progressif des mots de passe.

Le groupe Lloyds Banking a récemment étrenné un système permettant aux clients de s’identifier en passant leurs cartes bancaires sur leurs smartphones. Lloyds a même mis au point un dispositif de reconnaissance du rythme cardiaque, donnant un aperçu de l’utilisation potentielle des applications biométriques.

La Royal Bank of Scotland met elle aussi à profit le système de reconnaissance d’empreintes digitales de l’iPhone, tandis que la banque Barclays vient de mettre au point un scanner digital analysant le flux sanguin circulant dans les mains d’un client, permettant de vérifier l’identité du titulaire du compte en cas de transactions importantes.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *