Transformation Digitale

[Infographie] Numérisation des services publics européens : bilan positif

1 décembre 2017

author:

[Infographie] Numérisation des services publics européens : bilan positif

Appréciés et attendus, voici les deux termes qui définissent le sentiment des Européens à l’égard des Services Publics Numériques. Si la satisfaction quant aux outils actuels est de mise (62 % de réponses positives moyennes), les citoyens attendent beaucoup de la modernisation de leurs administrations. L’étude menée par Ipsos pour Sopra Steria révèle pour la troisième année consécutive les attentes des Français et de leurs voisins européens vis-à-vis de l’État. Si deux tiers des interrogés apprécient les portails, 88,25 % d’entre eux sont impatients de voir des efforts supplémentaires.

On notera les conséquences du travail mené actuellement : 77 % des répondants européens affirment que l’État développe des outils quand 62,75 % d’entre eux les qualifient de simples d’utilisation. L’Allemagne doit fournir des efforts supplémentaires : bien que 89 % de ses citoyens aimeraient utiliser davantage de services en ligne, seuls 42 % estiment que leurs services sont avancés.

[Lire aussi l’article : La France a un incroyable Service Public numérisé]

Plus impatients que jamais, 70 % des citoyens français estiment que la numérisation des services est prioritaire dans les évolutions à venir. Pour répondre à des besoins, d’une part, mais aussi parce que la moitié d’entre eux sont persuadés que le gouvernement actuel peut atteindre les objectifs qu’il s’est fixés. La Norvège, compte aussi 89 % d’interrogés qui veulent prioriser la modernisation de leurs entités administratives.

Les sentiments positifs sont partagés par tous. Quelle que soit sa situation, les Français souhaitent aller vers une utilisation plus massive des démarches en ligne. Satisfaits à 84 % par certains outils comme ceux déployés par le Centre des Finances Publiques, ils jugent néanmoins qu’il est important de prioriser un accès universel à la santé et à l’état civil. Ces deux services étant les plus populaires, ils sont donc en tête de liste de la transformation numérique.

Faciliter les démarches, être accessible à tous, gagner du temps… Ces éléments sont essentiels aux yeux des interrogés et ressortent comme atout en premier dans les réponses. Les Britanniques priorisent la liberté de réaliser leurs démarches quand ils le souhaitent, tandis que les Norvégiens privilégient une utilisation simplifiée. En France et en Allemagne, la demande se concentre sur le gain de temps.

Bien qu’enthousiastes, les Français sont plus nombreux (81 %) que leurs voisins à être inquiets au sujet de la fracture du numérique et de la protection des données (ils sont 81 % en Allemagne, quand les Norvégiens sont 73,5 % à être anxieux, devant les Britanniques qui affichent 67,5 %). La fréquence d’utilisation reste aussi un axe à développer puisque les internautes français se rendent 2 fois par an ou moins sur les portails du Service Public.

Ipsos_infographie FR

As Head of Consulting Business Development, my goal is to provide my team with the right tools to support our clients in their digital transformation. My conviction is that this requires both technical and business expertise, in order to approach digital transformation with its complexity.
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *