opportunités du cloud

Rendez votre Cloud aussi simple que possible, mais pas plus

Le Cloud permet aux entreprises de réduire les coûts et d’entrer dans de nouveaux marchés. Pourtant, certains pensent encore qu’il est compliqué d’implémenter le Cloud et de nouveaux écosystèmes dans toutes les entreprises. 

Avant d’examiner la complexité de cette procédure, considérons ce qui motive le déplacement de certaines fonctions vers le Cloud. En matière d’efficacité, il est possible de créer des projets et des ressources informatiques en quelques heures avec le Cloud, alors que la même opération peut prendre des jours, voire même des semaines, avec des équipements physiques in situ. Le Cloud offre également des modèles de facturation à l’utilisation, où l’investissement est proportionnel au besoin et peut rapidement augmenter pour faciliter la croissance de l’entreprise. De même, il est plus facile d’intégrer des données externes – telles que les notations de Nielsen, ou les chiffres du marché boursier – dans les processus décisionnels au sein du Cloud. Qu’en est-il de la sécurité des données ? Cela a longtemps été un inconvénient, mais qui a récemment été converti en intérêt : les fournisseurs du Cloud utilisent les dernières technologies en matière de sécurité, et proposent des politiques d’audit plus simples que l’informatique traditionnelle. En bref, la sécurité concerne maintenant l’accessibilité des données, plutôt que leur emplacement.

Complexités et défis

Les complexités techniques et organisationnelles rencontrées par les entreprises lors de leur transition au Cloud ont déjà fait couler beaucoup d’encre. Les principaux défis à relever sont les suivants :

  1. Identifier ce que le Cloud peut vous apporter : si votre stratégie de retour sur investissement (ROI) vis-à-vis du Cloud n’est pas claire, le projet rencontrera des difficultés dès le début.
  2. Trouver l’expertise requise : y a-t-il du personnel interne pour gérer la migration ? Sinon, recruter quelqu’un serait-il une surcharge financière ? Quels seraient les coûts pour sous-traiter la tâche ?
  3. Choisir un fournisseur : les géants, comme Amazon et Google, proposent des services de Cloud, mais il existe aussi d’innombrables fournisseurs plus petits – lequel offrira la meilleure offre et sera le plus adapté à votre entreprise ?
  4. Négocier des accords de prestations de service : comme tout autre service acheté par votre entreprise, vous devrez formaliser les services du Cloud dans un accord signé. Quels sont les critères sur lesquels vous devez être d’accord ? Quels sont les coûts liés aux différentes prestations de service ?
  5. Déplacer des données vers le Cloud : quelles données devez-vous prioriser et déplacer en premier ? Si les employés et les clients accèdent aux données de l’entreprise (ou à différentes séries de données), quelles sont leurs demandes récurrentes ? Quelle augmentation escomptez-vous pour vos données ?

Il existe de nombreux autres points de décision, mais les exemples typiques évoqués ci-dessus démontrent que le passage au Cloud peut être une transformation sur plusieurs niveaux.

Maintenir l’accent sur l’entreprise

Il est pertinent de se rappeler que vous n’êtes pas une entreprise du Cloud vous êtes une entreprise qui utilise le Cloud pour gérer son activité. Les entreprises peuvent parfois perdre de vue leur expertise principale, et se laisser distraire par le caractère brillant et attrayant des nouvelles technologies telles que le Cloud. Pour une meilleure organisation de l’entreprise, le Cloud reste à sa place et reste perçu pour ce qu’il est – un support de l’activité principale. Les entreprises qui réussissent leur transition placent rarement le Cloud au centre de leur activité.

Actions clés

Selon un rapport récent de l’Institute for Business Value d’IBM, il existe trois étapes préliminaires à la migration d’une entreprise vers le Cloud :

  • Établir un groupe de travail avec les cadres supérieurs et les gestionnaires de l’informatique pour diriger le projet et en prendre la responsabilité.
  • Analyser les entreprises qui ont réussi leur transition au Cloud, à l’intérieur et à l’extérieur du secteur d’activité sont-elles des « perturbateurs », des « innovateurs » ou bien des « optimiseurs » ?
  • Décider si l’entreprise est bien placée pour profiter des avantages du Cloud, en termes de plan stratégique global, de position concurrentielle, de compétences internes et de pratiques de travail existantes.

L’action la plus importante est de se concentrer sur le fonctionnement de votre entreprise. Si le Cloud offre un réel potentiel pour développer votre activité, il méritera un examen approfondi. Si vous décidez de faire appel à ses services, donnez à cette technologie contemporaine l’opportunité qu’elle mérite. Et rappelez-vous l’ancienne maxime d’Albert Einstein : « Tout devrait être rendu aussi simple que possible, mais pas plus ».

The following two tabs change content below.

La Rédaction / The Editor

Marketing & Communication at Sopra Steria
The editorial team offers you articles about Data Science, AI, IoT and many other digital topics, all made by Sopra Steria, European leader in digital transformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *