Cloud Mobilité

L’Inde prête pour les permis de conduire sur smartphones

22 novembre 2016

L’Inde prête pour les permis de conduire sur smartphones

Tous droits réservés: The Telegraph/Worldcrunch

Le permis de conduire en papier ou en plastique, bientôt de l’histoire ancienne ? En Inde, les autorités ont annoncé qu’elles comptaient bientôt permettre aux automobilistes de stocker leurs documents sur leurs smartphones.

Le pays propose d’héberger les informations sur le cloud, permettant ainsi aux conducteurs d’accéder à tout instant, depuis leurs téléphones, à la copie digitale de leur permis de conduire ainsi qu’aux papiers d’immatriculation du véhicule, selon Mashable.

Ils devront pour ce faire installer sur leur smartphone une application nommée Digilocker et s’inscrire au service. Les autorités ont confirmé qu’elles accepteraient la présentation de documents sur smartphone lors de contrôles routiers.

Digilocker, qui a vu le jour en Inde l’an dernier, permet à tout un chacun de stocker sur le cloud des documents officiels, qu’il s’agisse de pièces d’identité, de cartes d’électeurs ou de diplômes universitaires.

Le but de Digilocker est simple : réduire les dépenses administratives et rationaliser les démarches.

Aux États-Unis, l’État de l’Iowa encourage déjà les automobilistes à disposer d’une version électronique de leur permis de conduire sur leurs smartphones — un processus comparable aux cartes d’embarquement électroniques utilisées par de nombreuses compagnies aériennes.

Plus pratique pour ses utilisateurs, le permis de conduire numérique l’est aussi pour les forces de l’ordre, en cela qu’il facilite la vérification d’identité lors de contrôles routiers.

En Grande-Bretagne, il semble également que les jours du bon vieux billet de train en papier soient comptés : l’industrie des transports et le gouvernement se sont donné pour but de remplacer les billets, en vigueur depuis plus de 170 ans, et de les remplacer par une carte à puce utilisable sur tout le réseau des transports publics.

Les principaux acteurs de cette initiative ont récemment annoncé s’être fixé un délai de huit ans pour effectuer la transition, qui verrait à terme les usagers stocker leurs titres de transport sur une carte à puce ou sur leur smartphone.

The editorial team offers you articles about Data Science, AI, IoT and many other digital topics, all made by Sopra Steria, European leader in digital transformation.
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *