Cybersécurité Innovation Internet des Objets

Le smartphone en passe de devenir le nouveau passeport

9 mai 2016

author:

Le smartphone en passe de devenir le nouveau passeport

Droits réservés – The Telegraph / Worldcrunch – 29 mars – James Titcomb

C’est la pire des guignes pour le voyageur des temps modernes : oublier son passeport sur le chemin de l’aéroport. Mais cette époque pourrait bientôt être révolue.

De La Rue, l’entreprise connue dans le monde de l’impression des billets de banque au Royaume-Uni, se trouve être également le plus gros fabricant de passeports au monde. Et depuis peu, la société planche sur une technologie qui permettrait à tout un chacun d’héberger son passeport sur son téléphone portable. Les voyageurs pourraient ainsi se passer des petits livrets bordeaux, en vigueur depuis des centaines d’années.

Ces nouveaux « passeports dématérialisés » reposent sur le même principe que les cartes d’embarquement électroniques, que l’on peut d’ores conserver sur son smartphone, évitant ainsi de s’encombrer de paperasse dans les aéroports.

Mais entre les dangers de la contrefaçon, les diverses réglementations internationales —sans parler du risque de tout bonnement perdre son téléphone— les enjeux de sécurité présentent des difficultés conséquentes.

« Les nouvelles technologies sont au premier plan de notre activité, et nous nous tenons bien entendu au fait des dernières innovations en termes de solutions technologiques pour nos clients dans le monde entier », affirme un porte-parole de De La Rue. « Les passeports dématérialisés sont au rang des nombreuses initiatives que nous évaluons en ce moment, même si pour l’instant, il s’agit d’un concept qui en est encore aux tout premiers stades de développement ».

Les passeports modernes comportent déjà des puces qui permettent de comparer le visage du détenteur à la photographie conservée dans le livret. Intégrée au sein d’un smartphone, une puce similaire embarquant cette technologie viendrait alors remplacer l’affichage du document sur un écran.

« Il faudra installer de nouveaux composants sur l’appareil, afin de stocker le passeport digital de manière sécurisée, sans qu’il puisse être copié à partir du téléphone. Ce passeport pourrait ensuite être transféré par le biais d’une connexion sans fil aux lecteurs de passeport, car la transmission à partir d’un écran, à la manière du code QR d’un billet d’avion, peut donner lieu à des copies ou des usurpations », explique David Jevans de la société de sécurité Proofpoint.

Martin Sutherland, le directeur général de De La Rue, a confié au Times que l’entreprise était déjà en phase de test en ce qui concerne ces nouveaux passeports « sans papier ».

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *